dimanche 30 juillet 2017

Un des plus beaux sentiers de la Réunion

Et voilà, demain, retour au boulot...
J'ai de la chance, le temps est fabuleux aujourd'hui pour ma randonnée de "clôture" de vacances !
Car j'ai choisi un tracé qui demande une météo parfaite !
Direction l'Entre-Deux, et encore plus loin, la piste forestière qui s'arrête au début du sentier Bœuf-La Chapelle.
Pas le temps de faire dans la dentelle, on s'enfonce directement dans la forêt et ça monte !


Un petit vent frais... à peine le temps de me réchauffer que déjà, une belle vue sur la région du Tampon s'offre à moi.


Oh lala mais c'est quoi tout ça ???
Pourtant je l'ai déjà fait plusieurs fois ce sentier, mais on ne se refait pas, j'aime pas les marches !


Ah ok, je regarde ma montre, je me dis "peut mieux faire" mais mes jambes et tout mon corps d'ailleurs disent "non, peut pas mieux faire" hihihi alors je garde le même rythme...



Je vois heureusement de jolies choses pour me faire oublier que ça monte...


Une nouvelle petite vue sur la côte


J'arrive à un petit promontoire, sympa, sauf que maintenant ça va monter tout droit dans la montagne...


Il y a bien une piste forestière juste à côté, qui fait plein de virages, mais je suis une warrior alors je m'attaque à ces horribles semblants de marches taillées dans la glaise qui glissent autant qu'un pet de nonne sur une toile cirée... ça promet à la descente...


Ah ! Nouveau repère ; ouahhh j'ai amélioré mon temps de 2 minutes... faudrait pas que j'aille trop vite non plus ! Je me promets de ne plus accélérer !


Le sentier coupe plusieurs fois la route. Tous les panneaux ont été enlevés, mais pour l'instant, ce n'est pas compliqué.


L'aire de décollage de parapente du Dimitile. De là, la vue est superbe.


Mais celle que j'ai n'est pas mal non plus.


Version pano


Me voilà enfin à la petite Chapelle. J'ai mis une heure de moins que le temps annoncé (qui est quand même hyper large), serait-ce pour cela que j'ai déjà les mollets en feu ? Et la montée ne fait que commencer...


Direction les points de vue pour rejoindre le sentier de crête du Dimitile jusqu'au sentier Isnard.


HOURRAHHHHH !


Je pourrais rester toute la journée au point de vue, surtout en voyant la tête du sentier à partir de maintenant !!


Après une montée et une descente, arrivée sur le second point de vue. Toujours Wouaouh !


Un bout de la route aux 400 virages...


Dire que dans cet îlet de terminus de route (îlet à Cordes) se trouve un gîte 4 étoiles, où les chambres font 70 m² et la salle de bains 12 m² à elle seule... Faut vraiment aller tester !


Je vais peut-être voir ce petit lapin protégé ?? 😀


Bon ben je crois que c'est clair... J'aime bien le "passages vertigineux ; surveillez vos enfants". Quels parents, à part ceux du Petit Poucet, emmèneraient leurs enfants ici ??


On peut aller à plein d'endroits depuis ici, mais il faut être sacré bon marcheur... ou bivouaquer en chemin !


Je me farcis à présent une dizaine de petites buttes toutes vraiment terribles pour les jambes et le cœur...


Le sentier se rapproche de plus en plus du bord, mais est toujours aussi pentu.


Je sens que je dois manger un bout ! Alors, petite pause au soleil avec vue. Il fait une quinzaine de degrés et il y a toujours du vent...


Ouh là mais attendez !! Que sont donc ces nuages en train de déborder sur le coteau Kerveguen ?? Faudrait pas que je fasse tous ces efforts pour rien ! Je suis obligée d'écourter ma pause...


Gloupsss


Allez courage ; regarde tout le chemin déjà parcouru !


Regarde toutes ces vues sur Cilaos et les plus hauts sommets de l'île !


Regarde ces précipices de plusieurs centaines de mètres !


J'arrive enfin au niveau de la ligne domaniale. Elle permet d'avoir une belle vue vers les plaines et la Fournaise (tout au fond), avec le front de nuages qui remonte de l'Est...


Côté rempart, elle permet la vue jusqu'à la côte.


Et le rempart d'en face, des Makes jusqu'au Grand Bénare tout à droite du panoramique !


Puis c'est au tour du seul et unique embranchement sur plusieurs kilomètres si l'on ne veut pas suivre la crête... Je dois justement aller repérer où se trouve le gîte Emile en prévision d'une nuit dans quelques mois, je passerai par là au retour.


Informations importantes qui gagneraient à être plus largement diffusées (pour venir les lire ici, il faut vraiment le faire exprès).


Je ne suis pas encore arrivée ! La portion maintenant est moins pentue, mais pas plus évidente... rochers ou glaise, il faut faire attention où on met les pieds.


Ça serait ballot de se blesser ici !


Soleil en pleine face, j'espère que la végétation ne cache pas de vilains nuages !


Sur ce petit faux-plat, je me rends compte que non, les nuages ne sont pas montés, youpi !


En plus, ils ont toujours l'air bloqués au même endroit !


Quelque chose me dit que je ne suis plus très loin...


Un autre panneau instructif perdu au milieu de nulle part


Je n'ai plus les mots...


Le Toit de l'île, complètement dégagé


Bon, et bien, voilà, j'y suis... la première échelle du sentier Inard, plongeant sur le Bonnet de Prêtre et derrière, Cilaos... Impressionnant !


Je m'assieds au bord de l'échelle... plus cool à faire en montant je pense !


Plus loin, la suite de ce sentier spectaculaire comporte une petite quinzaine d'échelles et même des cordes ! Il faut vraiment que je reprogramme la totalité de ce circuit (départ obligé depuis le sentier Kerveguen, pour la version la plus courte)...


Zoom 30X sur la Tête de chien et les 3 Salazes, à l'autre bout du cirque !


Il est 11 heures, je m'installe là pour le pique-nique, je suis seule, il n'y a pas de bruit...


C'est fabuleux !


Je fais une longue pause car la descente va être coton... Je tente un roupillon, peinarde au soleil, mais il y a toujours un petit bruit (oiseau, insecte, vent dans les branches) qui me perturbe !
Bah, tant pis, je me suis bien reposée. Je reprends le chemin à l'envers. Toujours les nuages au même endroit, sur les plaines !


Difficile de quitter un tel lieu :


Dans l'Est, pas terrible, le Trou de Fer doit encore être dans la brume !


Devant moi par contre, c'est le grand bleu !


Les nuages tentent de remonter par l'Ouest aussi !


Le sentier, bien visible


Dernière vue sur le cirque avant de tourner dans la forêt


Les arbres protègent du vent mais ont aussi empêché le soleil de sécher la terre glaise, c'est glissant...


Je repasse en contre-bas de la ligne domaniale


Je suis passée là-haut tout à l'heure !


Je suis les panneaux "gîte Emile".


On peut passer par un sentier super glissant ou prendre la piste.


Le seul endroit boueux de la journée !!


Revenir dans quelques semaines...


Ça y est le voilà ce fameux gîte !! Bon je peux reprendre le sentier normal maintenant !


Les indications ont disparu ici aussi, mais d'après ma trace GPS c'est ok.


Finalement, après 10 min de descente je vérifie et ENFER et DAMNATION ce n'est pas ça !! Je suis sur une piste VTT apparemment... Je dois tout remonter ce qui me semble une fois de plus épuisant... pfffff... le bon sentier est à 50 mètres du premier, après un virage...

Cette fois c'est bon... je retrouve la Chapelle et le sentier Bœuf... je m'amuse dans les marches en descente mais les genoux commencent à tirailler ! Il est temps de retrouver la voiture alors que la brume commence à s'emparer des lieux...


J'en connais une qui va bien dormir ce soir !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire