dimanche 12 février 2017

Maintenant ou jamais

Maintenant que la tempête tropicale Carlos est partie après avoir bien humidifié les sentiers, il fait à nouveau chaud et lourd... 
Toute la semaine j'ai surveillé les sites météo et les modèles de prévision... et ô joie, une fenêtre s'est dessinée dans la nuit de samedi à dimanche ! Alors comme l'éruption est toujours en cours, c'était le moment ou jamais...
Tant pis s'il faut se réveiller à 1 h 30 du matin, partir à 2 h, arriver au parking à 4 h et marcher 1 h 30 à la frontale !! De toutes façons on dort trop mal dans les bas alors s'il y a moyen de perdre quelques degrés, c'est toujours cela de pris !
Et effectivement, il fait 14 °C là-haut... Ça réveille !

Et puis on arrive au point de vue... On entend le souffle à  chaque effusion de lave, un peu comme une respiration du fond des entrailles de la Terre...

 

Rappelez-moi de relire le mode d'emploi de mon nouvel appareil photo, pour le réglage en cas de faible luminosité... et sans trépied, pas facile non plus !

Un peu avant 6 heures, les premières lueurs de l'aube... et le nuage de l'éruption, rouge sang. Dire qu'on le voit depuis Saint-Louis !!


J'essaie plusieurs réglages mais ce n'est pas le top






Quelques coulées visibles, mais la majeure partie est dans des tunnels



Le petit foyer sur le flanc de la Fournaise


Les gens agglutinés au bord du rempart, pour admirer le spectacle


Je m'éloigne un peu et continue, un peu trop bruyant pour moi !


Avec l'arrivée du jour, l'éruption est beaucoup moins visible et paraît plus petite





Le soleil apparaît plus tard que prévu, à cause des nuages.


Il nous gratifie de somptueuses couleurs orangées et de délicats jeux de nuages !!



Pour le coup, mon appareil photo arrive à capter admirablement ce que je vois en vrai ! Plus de luminosité que l'éruption donc parfait !


On commence à bien voir les environs. Les traces d'une coulée récente, qui fument, surtout à cause de toute l'eau tombée récemment...


 On voit encore la Lune, de l'autre côté...


Après avoir grignoté un bout et bu un bon chocolat chaud, je songe à faire demi-tour. C'est qu'en plus des drones, on a droit au bruit des hélicos et autres petits avions... En me levant, je vois en contrebas une autre partie toute fumante...


Remise dans son contexte : au pied du rempart


Le fameux Piton de Bert où se trouve une webcam fort utile pour voir la météo du site ou regarder l'éruption depuis son bureau ! 😉


D'ici, on voit bien le fond de l'enclos et les différentes coulées, ainsi que le rempart abrupt (un seul accès, le Pas de Bellecombe, fermé pendant l'éruption).


Oh ben tiens, qui voilà ?? Le Piton des Neiges, qui fait son intéressant mais se fait voler la vedette en ce moment...


On dirait que le vent commence à monter... les fumerolles s'agitent



Incroyable d'avoir un ciel aussi beau en février ! Enfin, si, mais ça ne dure jamais très longtemps... J'ai de la chance que ça tombe un dimanche.


Derrière moi, toujours le petit nuage éruptif


Je n'ai eu aucune circulation cette nuit pour venir, il y avait néanmoins du monde sur le parking, sûrement arrivés en fin de nuit. Tout ce petit monde prend comme moi le chemin du retour. On croise maintenant des familles, qui n'ont pas osé tenté la marche de nuit.


Un trou dans un tunnel de lave, juste là où passe le sentier... cela peut surprendre en pleine nuit !!


Comme il n'est que 8 heures, qu'il fait beau et que je n'ai pas mon compte de kilomètres, je décide, après avoir repris la voiture, de m'arrêter au niveau du Piton Textor pour en profiter pour faire un repérage.


Ici c'est un centre névralgique de plusieurs sentiers : on peut aller au Piton de l'Eau ou au point de vue sur la rivière des Remparts,


on peut descendre à Bourg Murat, retrouver la route nationale qui traverse l'île d'ouest en est, ou le GRR2 qui traverse l'île du nord au sud.


Moi, je vais faire un bout de ce sentier, que j'aurais dû découvrir la semaine dernière et annulé pour cause de pluie...


Il faut savoir que ce sentier a longtemps été le seul connu et emprunté par les explorateurs du volcan... en montant tout droit de la Plaine des Palmistes.


Jolie vue alentours, la route est tout près mais on se sent déjà bien !



Un étonnant plateau où s'amusent deux gros toutous, heureusement les maîtres ne sont pas loin.


Ce sentier n'est pas très fréquenté, si ce n'est par les gens du coin qui s'entraînent à la course de montagne (+900 m depuis la Plaine des Palmistes).




Petite orchidée endémique protégée


Je profite de la vue car les nuages montent, et le sentier va disparaître dans la forêt...


Derniers mètres de plat


C'était prévu, mais j'aurais aimé que les nuages attendent !!




 La jolie forêt commence.


Ce tronc d'arbre a subi des coups de machette pour la chasse aux andettes (ou zendettes, larves de taon) qui se consomment comme les larves de guêpes. Ce fut un moyen de subsistance des esclaves s'étant enfuis dans les hauts de l'île.


Humidité à son paroxysme : fougères arborescentes, mousses, épiphytes, et boue...


Oh les beaux escaliers... que je vais devoir remonter


Je cherche un coin pour manger un bout, mais pas évident, tout est détrempé, c'est qu'il a plu presque toute la semaine ici !!


Finalement, je mange debout !! Et puis demi-tour, il faut remonter la pente ; joli jeu d'ombre et de lumière entre les branches, qui donne un aspect magique à cette forêt déjà mystérieuse.



Une autre variété ; elles sont vraiment minis ici !


Les nuages ont été plus rapides...



Et puis bizarrement, au niveau du plateau, c'est de nouveau le soleil.


Mais pour le point de vue depuis l'antenne, il faudra repasser.


Idem pour celui sur la rivière des  Remparts !


Un dernier bon petit raidillon qui parfois se dérobe sous mes pas...


Je dépasse la voiture et tente quand même la vue, mais non !! La prochaine fois, j'espère !


Les pluies sont arrivées quelques heures plus tard.

3 commentaires:

  1. T'es vraiment infatigable! Vivement la prochaine rando, que je me dégourdisse les pattes.

    RépondreSupprimer
  2. Sophie mais que fais-tu dans la traduction! Il faut viser la photo pro!! Bravo Miss!

    RépondreSupprimer
  3. Dommage qu'on ne puisse pas voter ou liker ,certaines photos sont juste sublimes

    RépondreSupprimer