lundi 30 juin 2014

Recherche baleines désespérément

Ce weekend, pas de rando, une fois n'est pas coutume. En fait, celle que je voulais faire comportait une partie délicate de 26 échelles sur une portion fermée par arrêté préfectoral. J'ai donc annulé.

Je me suis même offert le luxe de faire la grasse matinée jusqu'à 7 heures !!
Mais comme je suis incapable de rester à la case sans mettre le nez dehors...

Samedi je me lance dans 3 heures de vélo pour longer l'océan et essayer de voir les baleines.
Absolument rien. Même pas un regroupement de bateaux au loin pour me laisser croire que je loupe quelque chose. Pat, qui plongeait d'un bateau, n'est pas plus chanceux ; il n'entend même pas de chant pouvant laisser supposer qu'elles sont tout près... Les nuisances humaines les décourageraient-elles de s'approcher des côtes ?

Mais j'ai quand même une jolie vue de la passe de l'Ermitage, avant la cohue :


Dimanche, je me dis qu'en prenant de la hauteur ça pourrait être mieux : mais la surface de l'océan reste imperturbablement lisse...


J'ai au moins le plaisir de marcher dans le parfum des fougères et des mimosas qui embaument.

 

Une toute dernière poignée de goyaviers trouvés sur le chemin du retour, de quoi me faire 150 g de confiture...

 

Finalement, ce weekend au calme n'était qu'un prétexte pour me préparer aux 3 weekends intenses qui s'annoncent... À suivre !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire