vendredi 21 juin 2013

Promenons-nous dans les bois

Le weekend s'annonçant peu actif (farniente dans un hôtel de charme 4*) et hypercalorique (restaurant gastronomique et petit-déjeuner pantagruélique...), j'ai décidé de chausser mes baskets et de m'attaquer au sentier du Bassin Vital, que je n'ai pas refait depuis 3 mois. Et comme mon client parisien ne m'a toujours pas envoyé les fichiers à traduire, je me dis que je serai aussi bien au grand air !


C'est aussi l'occasion de "tester" ma cheville sur ce genre de sentier : très fort dénivelé, sous forme de marches, mais des marches jamais de la même hauteur, jamais de la même longueur, jamais horizontales... le régal du randonneur !


La montée se passe plutôt bien.Les arbres ont perdu leurs feuilles, il fait chaud.



L'arrivée au pied du bassin est très agréable, le bruit du filet d'eau qui coule et du chant des oiseaux donne un aspect bucolique à cette marche... J'aurais dû amener mon pique-nique !






Il n'y a même pas de moustiques, malgré la couleur de l'eau !

J'entame la descente.
Je me concentre sur chaque pierre, chaque caillou.

L'avantage, quand on marche lentement, c'est que l'on profite mieux de ce qui nous entoure :

ce mélange de terre et de roches qui ne tient plus que par des racines,



les premières fleurs de manguiers,



la vue sur l'étang et la baie de St Paul...



Je suis bien contente de retrouver ces paysages




J'ai terminé pour midi, pile à l'heure pour me délecter de mon Dholl Puree mauricien, acheté ce matin au marché (ici en version étalée, ça se replie en deux pour le manger) :


une galette de pois chiche fourrée d'achards de légumes, brèdes songes, pois du Cap et poulet tandoori, complet et équilibré (sans compter ma salade de tomates en entrée) !

Weekend gastronomique, me voilà !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire