lundi 21 août 2017

Trop belle la boucle

Direction le Col des Bœufs. Le Piton des Neiges émerge de la brume...


Nous sommes 12 Ovésiens pour ma boucle mafataise "spécial hiver"... Mais cette année, rien ne va comme d'habitude. Il fait plus chaud, il fait plus nuageux...
Ça donne quand même une belle vue sur Salazie, avec le Piton d'Anchaing au milieu.


Heureusement que Mafate est protégé des alizés. Grand beau temps !!


Pour la première fois en 10 ans je vois ce sentier boueux avec même des filets d'eau en travers... Qu'est-ce qu'il a dû tomber récemment ?


On arrive cependant à épargner les chaussures, en sautillant de cailloux en cailloux et de rondins en rondins...


C'est parfois un peu plus acrobatique aussi !


Là, ça devient compliqué...


Dans le même coin il y a trois ans ; regardez bien, ce n'est pas de la boue mais de la glace !! Oui il faisait vraiment très froid ce jour-là...


C'est bizarre aussi, ce gros nuage qui débarque de la gauche comme ça !


J'arrive quand même à faire des photos de sous-bois ensoleillé.




Dès qu'on entame la descente, le sentier est sec.


Droit devant, Marla.



Passage par le gué


Arrivée à Maison Laclos avec plein d'arums en fleur.



Ici ça commence à chauffer dans le dos ! Faut-il sortir le chapeau ?


Tout est bien indiqué maintenant.


Ce n'est pas vraiment grillé par le soleil, signe qu'il fait bien moins sec et ensoleillé que ce qui devrait en pleine saison sèche...


Tête de Chien est désormais derrière nous.


Cet îlet ne vit presque que du tourisme. De nouveaux gîtes apparaissent, d'autres s'agrandissent...


Fin du plateau, le sentier plonge dans la rocaille. Ma partie préférée ☺



Un cairn vraiment très élaboré !



On s'approche de plus en plus de la rivière, on devine le sentier qui la longe...



On ne croise personne. Où sont les touristes ? Ils étaient tous dans la remontée vers le parking !


Franchissement de la Rivière des Galets.


Terrain instable...


J'aimerais que ce sentier ne finisse jamais (ben oui, il descend !!)...


Ah non ici petit raidillon de quelques dizaines de mètres, juste pour me rappeler qu'on est à Ma-Fa-Te !!


L'impression d'être au bout du monde alors que Marla est à moins d'une heure de marche !



Encore un peu de descente...


Incroyable, ils ont remplacé la vieille échelle vermoulue par des escaliers tout neufs ET une main courante métallique au cas où la rampe ne suffirait pas... Sécurité quand tu nous tiens !


Nous voilà au niveau 0 (même si en fait on est à 1 264 m !).



Les dernières parties plates avant la pause déjeuner.




Nous voilà au site de Trois roches...


Rien que nous pour apprécier l'instant présent.



Je ne m'avance pas au bord du précipice de 50 m, je tends le bras au maximum ! Et hop il y a même un petit arc-en-ciel !!


Alors comparons les niveaux d'eau : 2017 :


2014 : le filet d'eau le plus à droite est presque à sec contrairement à aujourd'hui...


On prend nos aises pour le pique-nique, il n'y a que nous !


Après une bonne pause, nous nous remettons en marche et c'est là que les gouttelettes d'eau font leur apparition... Sur la Plaine aux Sables, les gouttelettes sont devenues de vraies gouttes !!!



Un petit effort d'imagination, il suffit de fermer les yeux, d'y croire très fort et.... abracadabra :


Pour ceux qui auraient un doute, je n'ai malheureusement pas ce pouvoir ! Par contre j'ai celui d'aller chercher dans mes archives 😁

L'occasion de tester ma nouvelle veste de pluie et mon nouveau protège-sac-à-dos... Le passage dans la forêt nous met un peu à l'abri. On voit que c'est vraiment le printemps avec toutes les jouvences en fleur :




Encore une montée... d'où on voit la Plaine aux Sables, d'ailleurs il n'y pleut plus ! On y retourne pour la photo ?


Voilà enfin l'arrivée à La Nouvelle. Ciel bien bas...


Direction le robinet de l'église (pour certains) et le bar (pour d'autres que nous ne nommerons pas mais tout le monde sait de qui je parle).


Et après la mini-pause, il se remet à pleuvoir comme pour nous rappeler qu'il faut se bouger les fesses car il reste plus d'une heure trente de montée ! Hop hop hop !!

On finit dans la brume et la fraîcheur...
Pour finir, une vue spatiale 3D... c'est beau la technologie, ça permet de se rendre compte de quoi on est capable !