vendredi 21 juillet 2017

C'est pas des vacances !

Les vacances continuent. Mais on sait que sur l'île intense, il y a toujours quelque chose à faire... Après le canyoning et l'éruption du volcan, c'est au tour du sommet de l'île.
Comme je sais que nos amis font du semi-marathon, je corse un peu l'affaire en les emmenant faire la boucle par la montée Kerveguen, histoire qu'ils découvrent ce que c'est qu'un sentier de la Réunion autre qu'un GR bien calibré...

En ce jeudi matin, manque de bol il fait moche après des jours de beau temps... Nous garons la voiture au Bloc, puis marchons 25 minutes avant de retrouver le sentier qui monte ce fameux rempart...


Pas d'autres photos pendant 4 heures : la montée a débuté dans la brume puis la farine et une fois sur le coteau, ce fut le vent et la pluie à l'horizontale...
Nous débarquons au gîte à midi et demie et c'est à ce moment que le gîteur ouvre les portes, ouf on va pouvoir se mettre au sec et au chaud !
Et comme j'ai pris du punch (merci Clarinette pour l'idée des petites bouteilles en plastique), on se sent tout de suite mieux !


Ensuite, c'est un peu (beaucoup) long ; il faut patienter tout l'après-midi dans cette pièce car dehors, aucune amélioration ! Après les discussions, les mots fléchés, les petits cochons, les somnolences...


le monde commence à arriver, on papote de nouveau jusqu'à l'heure du repas, enfin !



On se couche à 20 heures en priant pour une amélioration. La nuit n'est pas vraiment bonne... mais à 4 heures et demie, je me lève et découvre un fabuleux ciel étoilé !! Debout là-dedans ! On monte au sommet en une heure quarante cinq et on attend... C'est assez nuageux mais il y a une trouée juste à l'Est... On attend dans le froid et le vent...


Un petit quart d'heure à attendre à cette température, c'est déjà trop long ! On essaie de patienter en admirant autour de nous...


Mais va-t-il finir par sortir un jour ?


Allez, encore quelques minutes...


Dire qu'il y en avait en short....


On commence à distinguer l'intérieur des cirques.


Cilaos et la côte ouest


J'ai l'impression que le soleil est sorti en douce




Vite, recommençons à marcher sinon on va perdre nos orteils ! Direction le point de vue plongeant sur Salazie. Et oui, il fait beau partout contrairement à ce qui était prévu...



On repère un hélico au loin. Il tourne vers nous, s'approche, encore et encore, toujours face à nous... puis se pose là, à 10 mètres. Aurait-on fait quelque chose d'interdit ? Finalement, deux hommes en sortent avec du matériel et se dirigent vers les antennes relais ! C'est pas aujourd'hui qu'on aura une prune !


Il est grand temps de descendre au gîte pour prendre le petit déjeuner. Face à nous, la forêt de Bébour, les plaines et tout au fond, la Fournaise. La chance de malaaaaaade !!





Je peux enfin leur montrer le sentier de bord de rempart qu'ils ont parcouru hier... et oui, tout ça !


Nous avalons notre petit-déj, rangeons nos affaires et nous mettons en route pour la dernière descente, celle qui va nous ramener jusqu'à la voiture.


Cilaos entre ombre et lumière


Un bout de la montée d'hier... pas mal !


Petite fraîcheur bien agréable


Ils serrent les dents et continuent à avancer malgré les douleurs un peu partout !


Le Grand Bénare toujours dégagé en cette fin de matinée...

 

L'heure de la délivrance a sonné !! Vite au resto maintenant ; et un grand BRAVO !!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire