jeudi 25 mai 2017

Le soleil donne...

On ne pouvait pas rêver plus belle journée pour cette fantastique randonnée SLP...
Départ de la route de la Montagne au niveau de St Bernard puis un premier échauffement en sous-bois pour arriver au croisement avec le sentier du Colorado...


Et à partir de là, ça grimpe !! Mais surtout, je les vois, ils sont là, nombreux à me narguer !!


La journée s'annonce radieuse, comme ce fut déjà le cas toute la semaine... ça change de ma dernière semaine de vacances en avril, où il pleuvait des cordes un jour sur deux !


On va aller par là-bas...


Ce qui est sympa, c'est que la piste forestière n'est pas très loin ; je reviendrai !! Goyaviers, comptez vos abattis, j'arriiiiiiiiiive !


L'exception qui confirme la règle :


Tout le reste est super nickel, sec, un régal. Et que dire de la température ? Juste parfaite !


On doit remonter un petit bout de la piste forestière. C'est là que les vues sur l'Ouest se succèdent...



Mais avec les virages on peut aussi avoir la vue sur le Nord et la capitale !


On se fait doubler par plusieurs personnes qui courent mais autrement, c'est le calme plat... les petits oiseaux... les papangues...


Invasion de petites fleurs violettes


On devine un tout petit bout de la ville du Port qui dépasse...


Et c'est là que je leur révèle la vérité : oui, nous allons là, au milieu, sur la longue crête qui descend abruptement !


Mais il nous faut d'abord rattraper l'ancienne piste fermée, qui fait cette saignée dans la montagne...


Le Port


Pratiquement aucune habitation entre Le Port et St Denis, à part le site de la Grande Chaloupe


Petite inquiétude en voyant déjà les nuages... profitons de cette vue en perspective de la Roche écrite !



Pause au kiosque et petite photo de notre destination tout en bas...




Première pause café !


Pour contourner la portion interdite, nous prenons encore un peu de hauteur...


Juste au début de la forte descente, on en prend plein les mirettes !


Les nuages se sont mis à la bonne hauteur pour que l'on profite des plus hauts sommets de l'île.


Nous devons atteindre cette forêt de cryptomérias...


Un sommet de plus vient s'ajouter aux précédents : le Grand Bénare à droite...


Le sentier a souffert de la saison des pluies ; envahi de végétation, instable ou branlant... il faut faire encore plus attention !



Nous revoilà au niveau de la vieille piste forestière. Ce n'est plus que de la descente pendant un bon moment maintenant !


Et le soleil qui revient à la charge...





Après cette partie large et plate, on retrouve un sentier plus classique et même un peu plus délicat...


Nous commençons la descente de la forêt de cryptomérias repérée tout à l'heure.


Apparition plus qu'improbable, ce n'est pas du tout la saison ! En plus elle est légèrement parfumée...


Ici, les herbes sont à nouveau bien envahissantes.


Une des échelles


Là, c'est plus qu'envahissant ! Il est où le sentier ?


Nous sortons de la forêt, à nous les paysages fabuleux !


Encore un peu d'eau dans les cascades


On va s'arrêter pour manger avec cette vue.




Il y a encore un bon bout à descendre




Puis l'ambiance change radicalement : une forêt de camphriers !



Passage par le petit cimetière de l'îlet à Guillaume



Direction la clairière


Tea time !

Il nous faut maintenant continuer la descente jusqu'à la rivière puis remonter de l'autre côté... On n'est donc pas encore arrivés !


On traverse à nouveau une partie très encombrée de plantes de toutes sortes.



Après les camphriers, les eucalyptus ! Tout pour traiter les voies respiratoires !




Voilà la nouveauté : la passerelle est interdite et il faut passer à gué.


Euh, par là, vous êtes sûrs ?


Dernier avertissement


Joli bassin



Il suffit de suivre les traces blanches




Juste au-dessus de nos têtes, la passerelle interdite !


On ne dirait pas que le sentier a été réhabilité et rouvert il y a six mois... la saison des pluies est passée par là !


Incroyable mais les nuages sont restés cantonnés vers la Roche écrite !


Allez, un dernier effort, il faut bien le remonter ce rempart...


On admire le chemin parcouru !


Enfin on revoit la capitale dans le fond !


Puis la boule blanche de l'observatoire météo du Colorado...


Bravo à l'équipe de choc !



1 commentaire: