dimanche 29 janvier 2017

Niveau Zéro

C'est vrai qu'à la base, la Réunion, c'est une île, et moi qui ne vous montre presque que des photos de ses pitons, cirques et remparts ! Alors pour présenter un de ses autres visages, direction le bord de l'océan Indien.
J'emmène quelques membres de l'asso SLP.
Point de dénivelé faramineux ni de distance phénoménale. Non, ici, l'effort réside dans la marche dans le sable très meuble... et dans la chaleur estivale. Et ne comptez pas sur l'eau pour vous rafraîchir...

On part de Boucan Canot. Il est 8 h, il fait chaud déjà mais une brise marine face à nous arrive encore à un peu tempérer.
Dernier jour de vacances ici... C'est plutôt désert.


On a la plage pour nous !



Passage du Cap Homard, il faut tremper les pieds.




Finalement, il y a une petite houle, le lagon est un peu agité.


Nous arrivons à la Pointe des Aigrettes. Un peu de rochers à escalader...


Heureusement que la marée est basse...



Nous arrivons à une longue portion de plage connue des habitués seulement. Aucun panneau sur la route n'indique qu'on peut se baigner ici... et c'est tant mieux !


Ça permet de garder des coins tranquilles et sauvages !




Chapeau de rigueur pour ce genre de sortie !


Nous longeons une série de propriétés en première ligne. Belle plage pour eux, mais aussi les premiers à se prendre la houle cyclonique...



La marche dans le sable, ça use les souliers et ça fait bien travailler les jambes aussi !


 
Petite pause café à Saint-Gilles les Bains...



Certains s'amusent dans les vagues, à bonne distance des bateaux de plongée.


L'eau est incroyablement transparente.


Nous voilà au port de Saint-Gilles, il faut emprunter une des passerelles pour continuer.


Il faudrait quand même quelques bonnes pluies pour éliminer toutes les jacinthes d'eau qui stagnent dans la ravine ensablée...


Habituels nuages de convection dans les hauts... Pour une fois on ne serait pas contre un petit nuage ! Soley i poik !


On traverse le port.


Nous quittons la ville et retrouvons le sable sur la plage des Brisants.


C'est ici que le mot turquoise prend tout son sens (ses sens tellement il y a de nuances !!).




Le temps de la pause "bain de mer" est venu...


Eau à 29 °C. Et oui.


Et plein de place !


Non mais regardez-moi ça... Allez, il suffit de prendre un petit billet d'avion...


 Après le bronzage du côté gauche, il faut s'occuper du côté droit. Demi-tour !!


La brise souffle dans le dos, on a de plus en plus chaud, la réverbération sur le sable s'intensifie...


Il est midi et demi, on retrouve la plage de Boucan Canot, avec un peu plus de monde quand même. Surfers, baigneurs et bronzeurs. Et pique-niqueurs. Nous aussi c'est prévu, mais à St-Paul (plus calme).


Je guide tout le monde près du débarcadère. Il fait bien meilleur car une ondée est tombée et il y a enfin de gros nuages. On a bien mérité notre "rhum-tisane" (un rhum bien corsé avec plein d'herbes péi), salvateur après un effort paraît-il. Oui on veut bien vérifier si c'est vrai !!


Bon je le reconnais, si je voulais atténuer mon bronzage-randonneur, c'est loupé...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire