lundi 23 janvier 2017

Monts et Merveilles

En fait ici on devrait dire "pitons et merveilles" ! Ce sont les deux mots qui résument ce weekend particulièrement bien rempli !
Les merveilles, on les a trouvées samedi, à l'occasion d'un jeu de piste organisé par la Maison des Terroirs pour mon asso de randonnée "Sentiers lontan et Patrimoine".

On s'est retrouvé dans le sud-ouest, à Grande Anse,


On a constitué deux équipes,


On a suivi les instructions pour trouver des indices, tout en découvrant des petits coins charmants méconnus ou insoupçonnés, comme ce champ de thym,


On a foulé des lieux historiques, comme le site de l'ancien four à chaux qui transformait le corail des lagons voisins, cette chaux étant utilisée pour la construction marine et le blanchiment du sucre de canne,


On a cherché les indices, des lettres écrites sur une chauve-souris car Manapany vient du Malgache "chauve-souris"...


On a longé le beau bassin de Manapany,


On a admiré de belles cases fleuries,


On a découvert encore un chemin pavé, lui aussi appelé Chemin des Anglais (ces Anglais ils sont allés partout !!),


On a profité de vues superbes,


On a découvert l'origine du nom de l'église des "trois sans hommes"...


dans cette superbe villa créole transformée en maison des terroirs,


Tout est dit !


On a admiré l'intérieur de la case, transformé en petit coin touristique,


On a marché entre le soleil et la mer,


On a vu des champs de papayers, bref, une matinée de découvertes !


La partie "Merveilles" étant faite, restait à faire la partie "Monts" !
Pour cela, le dimanche à 7h30 je retrouve mes compagnons de randonnée à Hell-Bourg.


Ici c'est la capitale du chouchou et ça se voit, ça envahit absolument tout si on n'y prend pas garde !


On emprunte le chemin des anciens thermes, bien aménagé.


Voilà notre "mont" du jour : le piton d'Anchaing. On ne dirait pas comme ça mais, si si, on va aller au sommet ! Une bonne grosse rando comme on les aime... quand on a fini !


On traverse Îlet à Vidot puis la route descend brusquement au milieu des jardins : chouchous bien sûr mais aussi tomates-arbustes, agrumes, goyaviers... Face à nous, la Roche écrite avec la tête dans les nuages...


Nous nous rapprochons du début des choses sérieuses...


C'est après cette passerelle que la montée va commencer, progressivement d'abord, jusqu'à être bien raide et peut-être même interminable !


Nous voilà au pied du piton... je l'ai déjà fait 3 fois mais jamais avec un tel beau temps !! On traverse des champs de chouchous cultivés en treilles...


Les premières montées n'étaient qu'un échauffement... à partir d'ici, c'est du lourd : une pente à 28 % jusqu'en haut... gloups 😱


Et c'est parti...


Quelques nuages sur les sommets mais on voit toujours les remparts.


Heureusement qu'on est côté ombre et sous la végétation, mais il fait quand même moite.



Je mitraille dans la montée car je ne sais pas si on ne va pas se retrouver dans la purée de poix d'ici peu...


Finalement, ça a l'air de plus en plus ensoleillé !!


Je suis au sommet !! Montée en 50 minutes au lieu de l'heure et demie indiquée sur le panneau ONF, je suis contente, je sais pourquoi j'ai souffert ! 😜😜
Et quelle vue comme récompense !


Des cascades un peu partout


Le sommet étant pratiquement plat, on peut en faire le tour pour avoir des vues de tous les côtés.



Un peu de nuages vers l'Est, sur Bébour...


En face, sur le rempart, le gîte de Bébour-Bélouve, j'y étais il y a 15 jours après la traversée de la Jurassic Forest !


Nous arrivons à la grande clairière qui donne sur la majeure partie du cirque de Salazie. Quelle vue dégagée !



Les cascades qui dégoulinent du plateau de Bébour


Quelle énergie dans cette équipe ! Ou alors, c'est la superbe vue qui leur a coupé les jambes ? Mais non je blague, vous êtes tous d'excellents marcheurs !


En zoomant on peut voir jusqu'à la côte, St André etc.


La route du retour, au soleil...



On continue le tour du sommet.


Le Cimendef et la Roche écrite sont dans les nuages mais on voit le piton Bé Massoune. De gauche à droite, les îlets sont Grand Ilet, Mare à Martin, Mare à Vieille Place. Plusieurs départs de randos possibles dans ces coins... Dommage qu'il faille presque deux heures de route depuis Saint-Paul....


Du bois de corail enfin fleuri !


On redescend assez vite, il fait chaud et l'envie d'un plouf dans la rivière se fait de plus en plus pressante chez certains...


Nous revoilà sur la passerelle. Le Piton d'Anchaing nous écrase de toute sa hauteur.


On emprunte un discret sentier, utilisé par les pratiquants de canyoning qui ont fini ici leur périple, et on rejoint la berge. Pause rafraîchissement bien méritée !


Après la remontée jusqu'à l'îlet à Vidot, je vois un autre bassin mais qui donne moins envie de s'y tremper :


Salazie toujours dégagé à 15 heures, c'est fou !


Chacun ayant monté à son rythme, on se retrouve au niveau des anciens thermes.



Les derniers escaliers sont les plus durs ! Mais on a une dernière motivation...


Un autre rafraîchissement bien mérité 😀


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire