samedi 19 novembre 2016

Plus belle la descente

Encore beaucoup de chance avec la météo pour la randonnée du jour...


Je la fais au moins une fois par an : Maïdo => Sans-Souci, soit 2 000 m de dénivelé négatif, avec des points de vue multiples et variés... Tout d'abord, Mafate.


On voit tout !


 Les Orangers, la crête des Orangers ; Aurère, la crête d'Aurère ; la crête entre Dos d'Âne et la Roche écrite...

 

Un arbre dans le vent, mais même sans vent il reste dans cette position !



Et là, on voit jusqu'au Port !


Tout le relief central de la Réunion !


On quitte alors le bord du rempart et on chemine sur un sentier tellement poussiéreux, qu'on a parfois l'impression d'être sur du sable à la plage !


Nous voilà à la Fenêtre, et toujours au soleil s'il vous plaît !


On arrive à l'îlet Alcide juste pour pique-niquer, il fait faim.


Un peu de place à l'ombre...


C'est là qu'elle apparaît, pauvre petite créature à quatre pattes, craintive, hésitante, avec sa grosse chaîne autour du cou... Mais à force de patience, elle reprend confiance dans le genre humain qui peut aussi être tendre et affectueux ! Nos deux Brigitte Bardot arrivent à lui enlever la chaîne, la petite chienne ne bronche pas... comme si elle comprenait ce qui est en train de lui arriver.


Ça y est, elle est adoptée par la benjamine du groupe ! C'est la fin de son calvaire.


Il nous reste à descendre toute cette crête. La petite chienne se laisse porter dans un sac à dos, trop heureuse d'avoir une nouvelle famille d'adoption.

 

Quelques nuages font leur apparition, rien de bien méchant.



La longue descente reprend ; toujours cette poussière, on en est recouvert ! La pluie fait vraiment défaut dans le coin.


Le passage brumeux touche à sa fin, on voit de nouveau jusqu'à la mer.
 

Il fait de plus en plus chaud...


Toute la baie de Saint-Paul !


On emprunte quelques raccourcis un peu pentus pour arriver au centre de Sans-Souci.


On retrouve les premières habitations et leurs manguiers chargés de fruits...


Passage par un petit bar pour une boisson bien rafraîchissante. La petite chienne ne bronche pas, super sage elle reste collée à sa nouvelle maîtresse.


Alors là, si c'est la Ministration qui le dit... Heureusement, on a plus de 18 ans et on peut boire un peu "alcole", un bon panaché par exemple !


Si la rando a permis à un petit toutou perdu de retrouver une famille aimante, j'en suis doublement contente !!

2 commentaires:

  1. Merveilleuse randonnée , belle déscente , vue panoramique , adoption d'une patite chiainne qu'ui apparament abandoné par son maitre , une belle journée qui fini en beauté en faisant une pause DODO à sans soucis , merci CASSIOPAT NOUS ARTROUVE GUYLENE

    RépondreSupprimer
  2. Excuse pour les fautes ortho,guylene

    RépondreSupprimer