lundi 15 août 2016

Récupération active

Les courbatures commencent à s'estomper. Tant mieux car je n'ai pas l'intention de rester sur mon canapé ! Je retrouve Nath et Véro qui ne disent pas non à une "rando marmaille" pour une fois, en pleine forêt, juste pour bouger un peu sans se crever. Je concocte un petit circuit de 10 km dans les hauts de l'ouest...
Il est presque 9 heures quand on commence à marcher. Martine, c'est un horaire pour toi ça !!


Mais au lieu de prendre à droite le sentier classique vers l'ilet Alcide, j'emmène les filles à gauche, par le vieux sentier botanique du bois de Sans-Souci.


Le sol est étonnamment très sec... quel plaisir !


On a même droit à un beau soleil en pleine face...


Le sentier serpente dans la belle forêt puis une trouée nous permet de voir jusqu'à l'océan et la ville du Port.


Un peu plus loin, on découvre le début de vue sur la Plaine d'Affouches et Dos d'âne.



On rejoint le sentier qui monte directement de Sans-Souci.




à partir de là, on suit le bord du rempart.



Nous sommes toujours sous le beau temps...


Après quelques mini-côtes, la forêt réapparaît.


Puis c'est l'arrivée à îlet Alcide.


Dans l'Est, une fois de plus, une invasion de nuages...


Nous ne nous arrêtons pas et poursuivons jusqu'au site "la fenêtre", avec sa vue sur Mafate, et le Piton des Neiges qui émerge à peine des nuages. Une fois de plus, on est du bon côté parce que là-bas, c'est plutôt bouché ! La faute à ces foutus alizées !


Au premier plan, la crête d'Aurère, juste derrière, la crête de la Marianne, et à l'horizon (dans les nuages), la Roche Écrite (2 276 m). 


On voit encore jusqu'à la mer alors qu'il est plus de 10 h 30 !


Nous poursuivons le tracé par le sentier Cambour, dans une superbe forêt des hauts, avec ses énormes troncs à terre...


Séquence "aventure"... ho hisse ! L'accrobranche n'a qu'à bien se tenir !


Il fait frais (16 °C), c'est vraiment parfait pour la marche en forêt... Les oiseaux chantent et virevoltent autour de nous...


Nous arrivons au dernier croisement : descente par le sentier Françoise Francia. Une ligne droite qui nous fait descendre 300 m de dénivelé en traversant une belle forêt de cryptomérias.


Encore un beau spécimen...


Nous retrouvons la route, le brouillard et nos pique-niques. En plus, il n'y a personne sur l'unique table. Quiétude absolue... et petite boisson chaude bienvenue avant de reprendre la route...


Merci les copss ! La prochaine sera un peu moins pépère... ;o)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire