dimanche 21 août 2016

Rando chemin volcan

Après de nombreuses semaines de pluie dans le sud de l'île, enfin la météo semble s'améliorer. C'est parfait, car c'est justement la destination prévue par Sentier Lontan Patrimoine pour notre randonnée du jour !
Il n'est pas 8 h du matin, nous nous garons sur l'aire de pique-nique du Nez de Boeuf. Il y a des traces de givre sur le sol, le thermomètre indique 5,5°... Les gants et la double polaire ne sont pas de trop, même si le soleil radieux atténue la morsure du froid.


C'est vrai qu'à l'ombre, le givre n'a pas encore fondu.


Des diamants ?? Non, dommage, juste d'éphémères cristaux de givre...


Le ciel pur nous permet de voir jusqu'au Piton des Neiges.


On devrait l'avoir presque tout le temps en ligne de mire, si le temps reste au beau fixe !





Découvrez en exclusivité la collection 2016 de chapeaux et bonnets pour la randonnée au froid...


Le cratère Commerson


Soleil en pleine face...


Nous atteignons un genre de clairière




Vue assez inhabituelle sur la côte Est !



Nous voilà au petit lac de l'Argamasse


Toujours du givre par endroits, qui fait craquer le sol


Rien que pour cette photo, je suis contente de m'être levée tôt ce matin...



Je contourne le lac pour rejoindre le reste du groupe qui cherche le (hors-)sentier qui doit monter au sommet de cette petite butte.



 On monte vite, on domine le lac...


La vue de malade sur la forêt de Bébour-Bélouve et le Pton des Neiges !!




Nous redescendons du Piton Argamasse et continuons en direction des antennes du Piton Textor.


Dans une flaque à l'ombre, une couche de glace, 2 mm environ...


Effet de style (on ne sait pas trop lequel mais bon...)


On arrive aux antennes du piton Textor


Et là, après avoir dépassé les installations techniques, ouaaaaahhhhh !!!


 On voit carrément toute la largeur de l'île, d'Est en Ouest !!


La Plaine des Palmistes sous un franc soleil, rien que ça c'est rare :o))


On continue notre petite boucle.


Passage dans une miniforêt


Puis dans une grande clairière desséchée


Nous allons gravir maintenant ce piton : piton de Caille.


Un peu de vent et des températures négatives : des "fibres" de gel...


Au début, il y a un genre de trace, plutôt utilisée par les vaches que les randonneurs...


Ensuite, on se fraye un chemin entre les arbres calcinés (incendies de 2011), mais c'est assez facile.


Le Piton des Neiges semble flotter sur son lit de nuages


Le centre du piton est tout plat.



Un petit effort de quelques minutes, puis la vue.






On coupe tout droit dans la végétation pour rejoindre la RF du Piton de l'Eau.





Après quelques centaines de mètres de cette RF, on arrive sur la route du volcan que l'on traverse.


Et là, encore un point de vue incroyable : la Rivière des Remparts et sa fameuse descente jusqu'à l'autre Roche Plate (pas celui de Mafate).


On a vraiment une chance pas possible avec la météo !


Nous nous attaquons maintenant au Piton dans l'Bout (c'est son nom !), une fois de plus en hors sentier.


Une petite dizaine de minutes de grimpette et nous retrouvons la vue sur le cœur de l'île, ainsi que Mare à Scories.



On redescend chercher un coin pour pique-niquer.


Si possible, à l'abri de la petite brise bien fraîche qui souffle...


Joli site pour le pique-nique...


Après une très longue pause déjeuner (il fait si beau qu'on n'a pas envie de repartir), on se remet tranquillement en route, puis un peu plus vite car on commence à se refroidir. Au loin, les nuages commencent à être bien présents.




On longe un peu le rempart.


Puis on passe par le belvédère où j'étais venue avec Pat il y a un mois (il y avait de la pluie au loin).


Les voitures ne sont plus très loin. On boit un thé avant de repartir, mais ce n'est pas vraiment pour se réchauffer : le soleil ne nous aura pas quittés de la journée !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire