dimanche 1 mai 2016

Les 1 000 marches

Sûrement plus à mon avis... Il s'agit de la boucle des margoziers que je devais refaire car la dernière fois, en janvier, il avait plu toute la journée... Justement, Martine veut s'entraîner pour faire le Piton des Neiges à la fin du mois. Je lui propose plusieurs circuits, elle fait son choix. La météo s'annonce sous les meilleurs auspices :


On enclenche les suiveurs d'activité sportive et le cardiofréquencemètre et on profite des 50 mètres de plat car ça va commencer très costaud...


On plonge direct dans un sous-bois humide, moussu et boueux.


Ici, les marches, elles ne font pas semblant ! Je dirais même qu'on en a 2 dans une seule, vu la hauteur parfois !


Après ça, le Piton semblera de la rigolade !


Ne retournez pas votre écran, la photo est dans le bon sens !


Vu le dénivelé qu'on s'avale en moins d'une heure, les cases de la Plaine des Grègues ont vite fait de nous sembler minuscules. On voit aussi la crête où on passera dans quelques heures...



On traverse une forêt aux essences variées et quelques oiseaux nous accompagnent de leur chant.


La dernière fois, il "n'y avait point de vue", cette fois-ci, il y a plein de points de vue !


Après une brusque descente, on prend sur la droite et on traverse des champs de safran péi, le curcuma, aux innombrables vertus.



On en voit même les fleurs !


Il nous faut longer quelques cases puis tourner à la flèche blanche sur panneau de bois usé et grimper près d'un champ...


Grand beau temps sur la mer


Des goyaviers par milliers... n'oublie pas ton petit panier !


Revoilà une volée de marches...


Des arbres aux formes étranges, qui phagocyte qui ?


Le sentier longe le bord du rempart au plus près et soudain, une aire dégagée et on découvre l'étonnant plateau de Grand Coude, coincé entre la rivière des Remparts et la rivière Langevin.


En prime, une bibe sur sa toile !



Ça monte, ça glisse, c'est envahi d'herbes, vive la rando à la Réunion :o)


Petit coup d’œil sur le chemin déjà parcouru...




Encore un peu de montée... encore une vue : le Morne Langevin, sur la route du volcan. Dire que la Plaine des Sables est juste derrière lui !


Un peu plus loin, la vue s'élargit encore, c'est le clou du spectacle : on voit jusque dans le fond de la rivière des Remparts !!


On distingue très bien la piste qui la parcourt, et un 4x4



Comme pour nous rappeler que l'heure tourne, les nuages finissent par apparaître...


Mais je sais que ma mission est accomplie : voir la vue !! Il ne reste plus qu'à finir la boucle.



La partie des grosses marches est finie, on va faire du yoyo un petit moment dans la belle forêt, à éviter les flaques de boue et de goyaviers en train de pourrir...


Passage devant l'arbre magique...


On se gave de goyaviers tellement il y en a des mûrs à point, un vrai régal.





Tiens, on dirait qu'on amorce franchement la descente par ici...


Puis apparaît une vue sur le village, finalement les nuages restent haut.


Ah ben, on m'aurait menti ? Voilà que ça remonte ! Bon d'un autre côté, on était aussi un peu venues pour ça...


Voilà enfin la délivrance ! L'aire de parapente qui est aussi notre lieu de pique-nique. Ya plus qu'à attendre que ces deux personnes veulent bien nous laisser le champ de vision libre et on pourra pleinement savourer...



Même pas besoin de sortir la petite laine alors qu'on est à plus de 900 mètres.




Même après toutes ces marches à monter et descendre, j'ai encore la force de faire des sauts... c'est sûrement grâce à toute la vitamine C des goyaviers que j'ai mangés en cours de route !



Les nuages ont bien envahi les hauts et la zone du volcan, il pleut même au loin. On ne va peut-être pas traîner...


Les trois derniers kilomètres ne sont qu'une formalité : un chemin bien large qui rejoint une petite route goudronnée.


Les remparts finissent par se retrouver au soleil ; ce fut vraiment une journée au top pour marcher !



On a fini par rejoindre le cœur du village et on a même découvert un joli café-restaurant pour boire un coup !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire