lundi 29 février 2016

La gadoue, c'est tabou, on en viendra tous à bout !


La semaine dernière, après les 5 jours de pluie de la tempête Daya, j'avais réussi à trouver un sentier sec... Cette semaine, rebelote, pluie, pluie et pluie !! Il pleuvait encore dimanche à 3 heures du matin, heureusement que les prévisions parlaient d'une amélioration ! Je dois abandonner mon idée d'aller dans Mafate...

Après avoir regardé les webcams et le radar, je décide de partir en VTT sur le sentier du littoral Nord... moins de risque de patauger dans la gadoue ou de glisser sur des feuilles mortes ou des racines !

Il est 8 h et oui, les gros nuages gris, les éclairs et le tonnerre ont enfin laissé place au beau temps !


Je traverse vite fait le parc de Bois Madame, encore désert à cette heure.


Ouf, le radier est de nouveau ouvert...


Les hauts ont moins de chance que moi... c'est encore bien bouché.


La Rivière des Pluies, en vigilance crue (on déconseille aux gens de s'approcher du bord). Mais qui voudrait se baigner dans une eau de cette couleur ?


Entre l'aéroport et Ste Marie, je me prends une averse mais l'eau est tiède. Je croise de nombreuses personnes qui courent, marchent ou font du vélo. Tout le monde a envie de s'aérer, après ces journées de mauvais temps ! Ce n'est pas une averse ponctuelle qui va les en empêcher !


Le soleil revient timidement, je zigzague entre les flaques.


L'aéroport n'est vraiment pas loin...


Je ne vois plus d'averse arriver de la mer, je vais sécher en 5 minutes !


C'est alors que je repère un mouvement étrange près des cannes, ça alors, juste le temps d'allumer mon appareil photo et de voler ces instants d'intimité entre un mâle qui fait la cour à sa femelle (ces oiseaux s'appellent des veuves) :


J'arrive à la partie qui emprunte l'ancienne voie ferrée, juste avant le tunnel du phare ; ici des arbres se sont écrasés en contrebas... le sol détrempé n'arrivait plus à les tenir.


Pour rappel, j'avais fait ce parcours en septembre avec Martine, Nathalie et Pierre, on avait eu très chaud et on avait été un peu déçu de la cascade :


Aujourd'hui, la température est vraiment agréable et côté cascade, c'est quand même plus beau !


Les pigeons profitent des câbles de la via ferrata pour se poser tout près de la fraîcheur de l'eau...


Je poursuis par le radier, l'eau arrive juste au niveau du pont...


Il fait de plus en plus beau !


Je me souviens que l'on peut rejoindre le sentier littoral en passant par la passerelle du Bocage, je tente le coup.


Après quelques ruelles tranquilles, je retrouve le sentier proprement dit. Je devine le phare tout là-bas.


Derrière moi, l'usine sucrière de Bois Rouge.


Pas la peine de prévoir une plongée dans le coin pendant quelques jours... La mer est marron !


Tranquillement je refais le chemin à l'envers... le sentier a déjà presque séché !


Je suis de retour à St Denis avant midi... La cycliste comme le VTT ont besoin d'un bon nettoyage ! Mais je ne pense pas qu'un seul sentier de l'île était sec ce jour-là...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire