lundi 15 juin 2015

Le septième continent

Cela pourrait être le titre d'un roman de science fiction, malheureusement, c'est bien réel et cela se passe de nos jours...
Le septième continent désigne "des nappes de déchets de plastique qui se concentrent dans certaines zones océaniques. Cette pollution est le résultat de l'effet des courants qui, influencés par la rotation de la Terre, s'enroulent et forment un gigantesque tourbillon d'eau océanique appelé gyre : en son centre s'agrègent des millions de minuscules morceaux de plastique." (source francetvinfo).
Et avant que les morceaux deviennent "minuscules", ils sont gros et sur nos plages !!
C'est une véritable catastrophe écologique. La Réunion n'est pas épargnée...

Avec notre asso de plongée "La plongée lé bon" et d'autres clubs/association, nous partons ce dimanche matin nettoyer le Cap la Houssaye sale (là où c'est sale !!).
La météo avait annoncé de fortes pluies, on avait annulé les plongées de nettoyage mais maintenu le nettoyage en surface. On n'a pas été déçu...

Il n'est pas besoin de faire de longs commentaires cette fois-ci, les images parlent d'elles-mêmes... (certaines photos de Thierry Peres).

Les fortes pluies ne sont pas au rendez-vous !!


Un petit peu d'organisation et c'est parti.



La dernière grosse houle, les pluies et les vents ont fait de jolis tas...





Certains coins à eux seuls pourraient nous occuper toute la journée




On ne peut malheureusement pas démêler tout ce qui est coincé dans ces bouts de bois



On remonte les sacs sur la route pour venir les récupérer avec une voiture




Les chars du "Grand Boucan" de St Gilles (carnaval) passent à ce moment-là.


Beaucoup de papier, carton-pâte, bouts de fer ou de ficelle encore, qui risquent de finir dans la mer...


Premier rassemblement des déchets


Les nuages menacent, mais ce n'est qu'une fausse alerte


Premières victimes de cette pollution, les tortues qui prennent les sacs plastiques pour des méduses, et meurent après les avoir avalés ; celle-ci n'aura pas vécu bien vieille


On continue vers le sud du Cap ; les acacias, une vraie mine !!

 


C'est quand même plus joli comme ça non ?


Fumeurs, et si vous arrêtiez ??!!! Vous ferez des économies, rendrez service à votre santé et à la Planète !


Sur ce côté, ce sont surtout des canettes de bière et des piles usagées...


Comme il ne pleuvait finalement pas, certains plongeurs ont pu se mettre à l'eau et ne sont pas remontés bredouilles...




Bravo !!!


Mais on sait que c'est un puits sans fond...

Sentiment partagé, car contents d'avoir fait un petit geste mais déprimés en constatant l'ampleur des dégâts... d'ailleurs, on y retourne samedi prochain !

1 commentaire:

  1. Effectivement, c'est le "rocher de Sisyphe", ton histoire!

    RépondreSupprimer