lundi 4 août 2014

Et de deux...

Moins de deux mois après ma première randonnée au cassé de la Rivière de l'Est, je remets ça !
Mais pourquoi donc ? Hasard du calendrier, j'ai été désignée volontaire (dans le cadre de mon asso de randonnée) pour faire la "guide" ce dimanche 3 août. Oui, nouvelle présidente, nouveau souffle, l'idée est que chaque adhérent s'implique au moins une fois dans l'année en guidant les autres adhérents sur un trajet qu'il connaît.
Ca ne me pose pas de problème vu que je n'avais rien d'autre ce jour-là et que j'aime bien ce coin... Aurai-je la même "tempête" de soleil qu'en juin ??? En tout cas, c'est bien parti pour ! Et pourtant il est déjà presque 9 h du matin !


Déjà, je bats mon "record" précédent car nous serons 4, contre 3 avec OVS la dernière fois !! Et oui, vacances obligent, ils sont tous partis en métropole, s'engluer dans les 1 000 km de bouchons et se prendre de gros grêlons sur la tête (je moukate)...

Donc petit vent frais (une dizaine de degrés) mais franc soleil.



Lui n'a pas bougé d'un pouce...


 L'ONF n'est toujours pas venu.


 Ce beau tamarin des hauts s'élance vers le ciel en tournoyant


Qui sera assez patient pour trouver l'âge de l'arbre ?


Arrivée au Camp Marcellin. On voit des nuages à droite, on presse le pas. Le but, c'est quand même la vue !



Nous sommes seules une fois de plus. Quel calme !



On n'est pourtant pas dans le Kruger... Restons sur nos gardes !!


Les nuages ont décidé de rester bien sagement de part et d'autre des remparts, tant mieux pour nous !


Le soleil est presque au zénith, c'est l'heure de casser la croûte...




Tout à coup surgit des fourrés ce toutou... c'était peut-être à lui la trace de patte dans la boue ! Moi aussi j'aimerais bien faire porter mon sac à dos pendant les randonnées !!


Petite photo de groupe ; les nuages ont l'air menaçant mais ils ne sont là que pour mettre un peu d'animation dans le ciel...


Nous terminons juste de manger alors qu'un groupe d'une quinzaine de personnes avec marmailles braillards et agités surgit, ouf il était temps, on leur laisse la place ils vont pouvoir se défouler à loisir, nous on repart dans le silence de la savane Cimetière...


Un petit vent frisquet fait monter quelques nuées sur le côté du Nez Coupé de Ste Rose




 Nous remontons la rampe Liot, il fait bon...



15 h, les nuages sont restés de part et d'autres de la savane, plus que quelques centaines de mètres



un petit café ou thé, un carré de chocolat à 70 %...le bonheur...


Sur le chemin du retour, j'ai même vu quelque chose que je n'avais pas vu depuis plusieurs mois : la pluie, du Tampon jusqu'à l'Étang Salé ! De quoi laver la voiture sans se fatiguer !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire