mercredi 25 décembre 2013

Vivent les vacances !!

Ca y est, nous y voilà enfin ! Les vacances tant attendues et méritées !!

Et on se met tout de suite dans le bain... sans jeu de mots : deux petites plongées au Cap Lahoussaye.


Faut quand même dire que je n'avais pas plongé depuis le 10 mai : entorse, puis "hiver" austral donc eau trop froide pour moi malgré les combis, puis houles, puis pluies, puis rhino-pharyngite... je pensais ne jamais y arriver !


Nous voilà donc dans le Monde du silence...


Ce qui est chouette, c'est qu'en été il y a tous les juvéniles en plus, et ils ont souvent un aspect différent des adultes, ce qui fait qu'on a l'impression de voir encore plus de poissons !


Mon moniteur personnel et préféré :


 Je m'essaye à la photo sous-marine, ça m'entraîne à me stabiliser :




Parfois on se croit vraiment dans un aquarium :






Ici, deux balistes dans une anfractuosité, on voit bien leur bec acéré qui leur permet de gratter le corail :

L'art du camouflage : un mérou gâteau de cire (avec un nom pareil, il a raison de se planquer)


Nous poursuivons notre balade...


Préparez la bouillabaisse, voilà une rascasse volante !!


Je ne suis pas encore au top pour tous les noms des poissons...


Nous arrivons dans un genre de "plaine des sables" des fonds marins, à environ 15 mètres de profondeur :


Devant nous, une forme étrange, qui se déplace lentement, ondule, avance... Kossa i lé ??


On s'approche et oh ! ça alors, des dizaines de petits poissons-chats !


Ils ne sont pas du tout effrayés et font ce qu'ils ont à faire : ceux près du sol mangent, puis ceux au-dessus descendent juste devant eux, mangent à leur tour, et le groupe avance ainsi par roulement. Et leur masse volumineuse écarte d'éventuels prédateurs.


Plus loin, près d'une bouée immergée, un énorme diodon ou poisson coffre, marrant avec sa forme cubique.


Celui-là se repose, "accoudé" sur le corail.



Un superbe poisson-perroquet bleu turquoise presque fluorescent.


 Cela fait plus de 45 minutes que nous plongeons ; des courants d'eau chaude m'aident à ne pas avoir envie de remonter trop tôt...


Autre endroit insolite, une station de "lavage" où les poissons se laissent nettoyer par d'autres qui les débarrassent des parasites, algues, etc...



Non moins étrange, un poisson-lime :


Certaines couleurs sont à peine croyables :



 Ici, on suppose que ce sont les traces des becs de poissons qui ont raclé le corail...


Un banc de vivaneaux :


 Ce ruban rouge est en fait constitué des œufs de "danseuse espagnole" (nudibranche) :


 Deux beaux spécimens, mais de quoi ? Euh... j'ai pas les livres de plongée sous la main !


Belle rencontre avec cette murène javanaise, tranquille :


Ce fut une chouette plongée !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire