lundi 4 novembre 2013

On a marché sur la lune...?

La Lune. Ou le volcan. C'est pareil ! Minéral à 100 %.
La météo avait prévu 9° le matin et 19° l'après-midi avec des nuages.
Mais déjà à 8 h du mat, le soleil s'en donnait à cœur joie, il y avait beaucoup plus que 9°. La visibilité était excellente, avec vue sur le Piton des Neiges :


Essai de zoom 12x avec le nouvel appareil photo, plutôt pas mal !


Nous entamons la descente dans l'enclos, il fait déjà bien chaud ! Mais à cette altitude, le temps peut changer en quelques minutes, donc nous sommes obligés d'être équipés : pantalons, polaire, imper...


Nous arrivons à la "Chapelle", où se séparent le chemin menant au cratère principal, et le chemin menant au Château Fort, notre destination.


Le message est clair...


D'ailleurs, une statuette de la Vierge a été installée, cela doit en décourager plus d'un finalement...


Nous progressons sur le sentier balisé en contournant le volcan par la droite. Les coulées de différentes couleurs sont bien visibles.


Les textures aussi sont différentes : grattons sur pahoehoe...


Les grattons (ou scories), c'est très beau, brillant, coloré, léger... et coupant !


D'où l'intérêt de porter des pantalons et de bonnes chaussures montantes...


Ici, on se croirait plutôt sur un chantier après le passage d'un bulldozer...


Nous arrivons près de petits cratères colorés.


Les nuages, timides, restent au fond de la vallée...




Ici, l'accès aux entrailles de la Terre est assez direct !



Ne pas trop s'approcher quand même...



Ici nous sommes au Paradis des géologues...


Vue sur des petits cratères, l'enclos et le rempart.


Joli camaïeu de bleus. On a envie de ramener tous les cailloux !


Pour le brouillard, faudra repasser !


Un peu plus loin, une coulée qui détonne : plutôt lisse et argentée.


Les gourmands pourraient même penser à un glaçage sur le point de figer...


Nous arrivons enfin au clou de la visite : le fameux Château-fort et ses créneaux (qui commencent à s'affaisser faut bien le reconnaître).


Ici, Dame Nature a tenté le cône le plus symétrique possible :


Certains se prosternent devant tant de majesté !!!


Dernière photo d'ensemble avant de reprendre le chemin à l'envers :


Au bout de 2 heures, nous revoilà au pied du Pas de Bellecombe : c'est qu'il y a cette fameuse falaise à gravir...

Au pied des escaliers, un "zoizeau vert à lunettes" nous encourage :


Je n'en avais jamais vu d'aussi près :


Sur le retour, nous constatons qu'une bonne partie de l'île a passé la journée sous les nuages :


Même si ça ne nous enchante guère, nous devons descendre dans cette purée de pois...


De la bonne purée de pois comme on les aime !


Il s'en est fallu de peu que je fasse demi-tour pour retrouver le soleil !

2 commentaires:

  1. C'est vrai que la sale bête est une espèce invasive qui menace particulièrement la diversité des activités humaines. A quand la planche ?
    Bises :)
    Nen's
    (qui vient de retrouver un ordi et qui s'en trouve ravie...)

    RépondreSupprimer
  2. Bon retour dans le monde moderne, Cousine Bretonne !!

    RépondreSupprimer