jeudi 19 septembre 2013

Trop bon !

Le 2 avril dernier (voir ici), le bananier avait sorti une jolie fleur. Puis les abeilles, guêpes et autres insectes avaient bien travaillé, et les fruits étaient sortis.
Il aura donc fallu plus de 6 mois pour que la couleur jaune apparaisse !


À sa décharge, nous sommes en "hiver austral" ou saison sèche, donc pratiquement pas d'eau alors qu'un bananier  accepte volontiers plusieurs dizaines de litres par jour ; surtout quand on sait qu'ici à Saint-Paul, on ne compte que 40 jours par an de pluie !

En tout cas, il n'y a rien de comparable au goût d'une banane qui a mûri sur pied... c'est doux, sucré, parfumé, velouté, fleuri...


Rien à voir avec les bananes vertes qui prennent l'avion (ou le bateau) pour passer quelques jours dans des mûrissoirs avant de se retrouver sur les étals. Les bananes ici sont fines et délicates, et prennent même une couleur rosée quand on les cuit !

Prochaine étape : notre ananas Victoria (voir ici) !! C'est quand même sympa, un jardin sous les tropiques...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire