lundi 22 juillet 2013

Le dimanche au soleil...

...que peut-on bien faire ? Une bonne petite rando !!
Bon quand je dis "petite", ce n'est pas le terme exact... Aller de Cilaos à Mafate par le col du Taïbit, et revenir par le même chemin dans la journée, c'est un bon exercice !

Voilà d'ailleurs le profil de la moitié du parcours ; nous sommes partis de droite (la route d'Ilet à Cordes à Cilaos) pour aller à gauche (Mafate), petite pause picnic, et retour (la remontée raide sur la digestion, ya pas mieux pour éviter d'avoir envie de faire la sieste !).

Marla    Voiture


13 km et un cumul positif de +1300 m, ma première grosse rando depuis l'entorse il y a 4 mois.

Nous retrouvons le petit groupe très tôt à Cilaos, le soleil se lève à peine.


Il fait moins de 10°, mais comme le sentier commence immédiatement par une montée raide, ça compense !
Et il faut dire que plus l'on monte, plus la vue se dégage et nous émerveille :


Au bout d'une bonne heure, nous arrivons vers la Plaine des fraises (si seulement c'était vrai !) et je ne suis pas encore prête à enlever mes gants : l'herbe est givrée (un peu comme nous, de nous être levés à 4 h du mat' puis d'avoir fait 2 h de route dont 400 virages sur 30 km, pour venir suer et souffler sur ce sentier !) !


Enfin le soleil dépasse les montagnes et sa douche chaleur commence à se faire sentir. Devant nous, la Tête de Chien ne nous a jamais semblé aussi proche :


Un peu plus tôt, on distinguait bien aussi les 3 Salazes :


La végétation crée des compositions assez tourmentées mais pas dénuées de charme :


Après presque 2 heures d'effort, il ne nous reste qu'un petit raidillon à franchir pour parvenir au col (les 2 points blancs, ce sont deux marcheurs, pour vous donner une idée des proportions) :


Nos efforts sont enfin récompensés : d'un côté, le cirque de Cilaos avec vue jusqu'à St Pierre et l'océan, 

et de l'autre, la vue sur le cirque de Mafate, Marla en contre-bas, la plaine des Tamarins et la remontée vers le col des Boeufs (direction Salazie) :


Nous reprenons quelques forces et mitraillons le paysage. Vue sur l'enfilade de pics qui nous relient au Piton des Neiges, dont la fameuse Tête de Chien (un peu de biais) qui nous surplombait un peu plus tôt :


Rien que le soleil et le chant des petits oiseaux...


"Rougail sauciiiiiiiiiiisses" pour la photo...


Nous commençons la descente, en plein soleil, pleine de marches de caillasses et de bois, mieux vaut ne pas trop avoir mal aux genoux !
Au bout d'une petite demi-heure, nous arrivons à Marla.
Derrière nous, toujours la Tête de Chien.


Il ne nous reste plus qu'à trouver un endroit sympa pour la pause pique-nique.


On le trouve mais il est déjà squatté... 

Les bonnes choses ayant une fin, nous nous résignons à quitter cet ilet loin de tout ; même pas un petit nuage pour atténuer les rayons du soleil et nous faciliter un peu la tâche...



Pfffffff.... fait chaud... suis fatiguée... c'est quand qu'on arrive ?


Ca y est, je vois le bout du tunnel, ou plutôt, le passage du col !! Enfin la délivrance car il ne restera plus que de la descente !

Nous sommes ravis de constater que comme le matin, il fait toujours aussi beau à Cilaos. Nous nous remplissons les yeux avec cette vue une dernière fois avant de redescendre.


On pourrait se demander, pourquoi se fatiguer alors qu'il suffit de monter dans un ULM pour voir ces paysages ? Certes la marche à pied c'est plus crevant, mais au moins je n'ai pas le mal de l'air !

1 commentaire:

  1. Bravo! Moi, je me contente d'arpenter villes et villages d'Angleterre !

    RépondreSupprimer