jeudi 2 mai 2013

Un p'tit tour et puis s'en va

En ce 1er mai, une petite balade d'une dizaine de kilomètres dans les hauts : le tour de l'Entre-Deux par quatre sentiers : bassin Sassa, Coteau Sec, sentier Rozélie et le Zèbre.
Cette rue était de circonstance !

Nous partons du centre et descendons au bassin Sassa, envahi de végétation.



Puis nous attaquons la première montée et le paysage se dévoile.

C'est le Dimitile qui domine l'Entre-Deux. Plusieurs sentiers permettent d'y accéder, le plus dur étant le Bayonne : 7h30 de montée !!!

Pas courageux pour deux sous, nous nous contenterons de regarder en contre-bas l'ilet Furcy et la route qui mène à Cilaos.

L'ombre est la bienvenue pour nous aider à reprendre notre souffle après cette dure montée digne d'une piste noire, en plein cagnard.

 Puis nous entamons la descente.

Nous rencontrons une gramoune qui trie des végétaux et en enlève les graines pour ensuite confectionner des "chapeaux la paille".

Dans un jardin, un gros ylang-ylang qui embaume nous offre ses fleurs qui, elles, ne paient pas de mine !!
Jolie rose "péi".

L'Entre-Deux est connu pour ses nombreuses cases créoles typiques.

Un petit tang (hérisson local) se détourne à peine de son festin, un avocat, quand nous passons à proximité.

Celle-la, je ne l'avais encore jamais vue... Mais qu'est-ce que ça peut bien être ??!!!
Vu les couleurs, je ne me risquerai pas à goûter !

La dernière grimpette nous donne un coup de chaud, mais le paysage est plutôt sympa.

Il est temps de redescendre en ville retrouver nos voitures. Une jolie case (à vendre, si ça intéresse quelqu'un !) nous montre fièrement ses lambrequins, les dentelles de métal décoratives.


Quelques beaux spécimens de palmiers royaux ou palmiers colonnes.

Une très, très vieille case, avec ses bardeaux en bois, et un arbre non moins vieux.

Nous terminons cette sortie par un petit verre au seul bistrot ouvert ; faisons marcher le commerce local !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire