samedi 25 mai 2013

Notre-Dame-des-Mousses

Première rando avec SLP, ou "Sentier Lontan Patrimoine", l'asso de rando que j'ai rejointe pour découvrir de nouveaux sentiers.
Aujourd'hui, ça se passe dans les hauts de l'Etang Salé. Le beau temps est de la partie, malgré les averses de la nuit et du petit matin. Il faut déjà 30 min de bus pour arriver au départ, après de nombreux virages. La vue sur l'Etang Salé et St Louis vaut le coup d'oeil.



Les choses sérieuses commencent tout de suite : d'innombrables marches taillées à même la terre. Par endroits, des fascines en goyaviers maintiennent le tout.


Après un dénivelé de 200 m rien qu'en escaliers, nous profitons du panorama depuis le Piton la Croix.


Puis nous repartons. Un camélia nous offre ses belles fleurs.


Au bout d'un moment, le beau sentier devient subitement un fouillis végétal... que nous aurons jusqu'à la fin de la marche ! Une randonneuse est à peine visible dans les longoses.


Après 1h30 de montée régulière, nous découvrons Notre Dame des Mousses, lieu assez insolite (et difficile d'accès) pour prier, mais quelle quiétude ici !


La vue est directe sur l'océan...


Nous continuons notre progression : feuilles mouillées, racines détrempées, rochers moussus... une vraie jungle !

Dans un creux de ravine, les troncs sont entièrement recouverts de mousses.


 
 Après une rude montée, nous voilà à un dernier point de vue, avant d'entamer la descente : les Makes, et au loin, vers le volcan.


Pause déjeuner alors que les nuages commencent à monter. Nous entamons une descente sans fin, au milieu de fougères de plus de 3 mètres de haut. Au loin, toujours l'Etang Salé les Bains, au soleil.


La marche touche à sa fin, nous en profitons pour grapiller les goyaviers qui sont très gros et bien mûrs, contrairement à dimanche dernier...


Une maison de "changement d'air", idéale pour les weekends au frais...


Le sentier est bordé de goyaviers et comme personne ne vient par ici, on en trouve des tas par terre.


À bon entendeur...


De retour, je prépare une petite compote de goyaviers... c'est trop bon dans le fromage blanc !


Finalement, je les aurai eus, mes goyaviers !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire