lundi 15 avril 2013

Mangez bougez qu'ils disaient...




En ce dimanche 14 avril, je suis ravie ; oui je reprends une vie (presque) normale ! Nous sommes 5 et allons faire un mini triathlon : la boucle de Bassin vital à pied, un circuit en vélo jusqu’à la plage de Boucan, et une bonne demi-heure de nage. 4 heures d’activité en tout, dans une ambiance bon enfant.

Je dis « presque » car je n’ai pas encore le droit de marcher dans les dénivelés et les rochers. Qu’à cela ne tienne, je marcherai sur du plat pendant que Martine, Mercedes, Janique et Frédéric feront la boucle, puis on partira ensemble pour le reste du programme.


Tout avait bien commencé… (ça ne vous rappelle rien ??)


Je les laisse à leur grimpette et me mets à marcher sur un autre chemin.
Tiens, même les oiseaux ont leurs HLM !
 

 Un cardinal encore bien rouge se laisse photographier.
Les papayers sont de nouveau en forme après quelques années de maladie (cochenille).

Je profite de la vue puis fais demi-tour.
 
 


 
C'est là que Martine m’appelle pour me demander confirmation sur un croisement du chemin, lorsque j’entends un cri « oh la la, Mercedes vient de tomber, je te rappelle ! »… Petit moment de solitude… 2e appel « Elle s’est ouvert le front, elle ne voit plus, j’appelle les secours ! »

J’avoue que les minutes suivantes ont été trèèèèès longues… J’ai rejoint ma voiture et ai attendu. Au bout de 45 bonnes minutes, il est arrivé (merci Martine pour la photo)
.


Entre-temps j’avais appris que Mercedes avait recouvré la vue, ses paroles étaient cohérentes, elle arrivait même à blaguer ! Sûrement pour rassurer la pauvre Martine complètement chamboulée à la vue du sang qui n’arrêtait pas de couler, mais qui tentait de faire bonne figure pour réconforter la blessée…
Après avoir vu l’hélico s’envoler vers les urgences de St Denis, j’ai retrouvé mon petit groupe. Nous avons décidé de faire quand même le tour en vélo, il fallait se changer les idées et évacuer un trop-plein de stress je pense !
Dans l’après-midi j’ai appelé la blessée, elle était rentrée, prenait l’affaire avec philosophie et humour, avait 8 points au front, un énorme bleu à la fesse (on essaie toujours de comprendre comment on se fait un bleu à la fesse quand on tombe sur le front !!! Si vous avez une piste, on est preneur !) et  une entorse à la main droite. Elle devait juste se rendre aux urgences si elle vomissait ou se sentait trop mal… Je pensais qu’elle serait restée une nuit en observation, mais non !

Je me demande si je maintiens ma rando de dimanche prochain…




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire