vendredi 19 avril 2013

Ils sont beaux, mes légumes, ils sont beaux !

Il était temps !
Depuis le cyclone Dumile fin décembre, nous n'avions plus de beaux légumes ni de beaux fruits.
Ensuite, il y eut Felleng, qui a terminé de détruire les champs et les vergers...
On s'est rabattu sur les betteraves cuites en sachets, et les légumes en boîte.
Le manque de crudités commençait à se faire cruellement sentir !
À part les excellents avocats du jardin d'un ami, on était au régime "sec".

Ce matin, pour la première fois depuis l'entorse, j'ai pu aller au marché de St Paul.
Et là, enfin, j'ai pu voir des fruits et légumes à des prix normaux !
Pendant ces 3 mois, ils ont bien essayé de nous vendre des tomates vertes et abîmées à 8 euros le kilo, mais on a fait de la résistance. Ils ont aussi essayé de nous faire acheter des carottes d'Australie, des oranges d'Espagne ou des oignons de Chine. On a tenu bon !

Quel plaisir, enfin, de manger des produits frais, mûrs, sans marques ni taches...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire