lundi 29 avril 2013

Dépaysement

Quelle est la différence entre

 et
?

Entre

et 
?
Ou encore entre
et
 ?

Les premières sont des photos prises en Auvergne, et les secondes, des photos prises hier à la Réunion, dans la région des Plaines (entre Plaine des Cafres et Plaine des Palmistes) !

Oui, ce dimanche nous avons voulu respirer l'air frais des hauts, humer le fumier, zigzaguer entre les bouses... Direction Bourg-Murat, au coeur de l'île, puis on rejoint le GR2 qui traverse l'île du Nord au Sud.

La vue sur le sommet de l'île est plutôt époustoufflante !! Surtout qu'ici il fait gris et pluvieux 300 jours par an...



Nous continuons à prendre de la hauteur.


En contrebas nous pouvons même apercevoir le bord de mer !


Un peu avant le piton Textor nous bifurquons à droite, vers Nez-de-Boeuf et sa vue imprenable sur la Rivière des Remparts.
Imprenable ??? Sauf par les nuages !

En attendant, on fait une petite photo de groupe avec un appareil accroché dans les branches...

Puis on entame la redescente, on en prend plein les yeux.

Difficile de croire que l'on est à 1 h de route des cocotiers et du lagon...



Direction le plus gros tamarin de l'île : Tamarin Dodo (faut bien dormir pour devenir aussi gros).

Mercedes (oui, celle qui s'était ouvert le front il y a 15 jours), parfaitement remise de ses émotions, veut à nouveau tenter le diable en grimpant sur l'arbre ! Tout le monde regarde, les appareils photos sont armés, prêts à immortaliser un nouvel événement... (ça pourrait rapporter combien, à VidéoGag ?).


Après un très agréable pique-nique sous cet arbre majestueux, nous repartons en direction des "Trous Blancs", en longeant la forêt de cryptomérias du Japon.

 


Nous arrivons aux fameux Trous Blancs, des cratères provoqués par une explosion suite à une accumulation de pression (ou "cratère de maar" , il y en a plein en Auvergne aussi). Les nôtres ne sont pas remplis d'eau. Le silence qui règne ici est impressionnant.


Nous continuons la descente. Puis les choses se corsent. Le balisage laissant un peu à désirer, nous débouchons un peu plus loin que prévu sur la route du Volcan. Entre cartes IGN et GPS sur smartphone, on va y arriver !


Suffisait de savoir qu'il fallait emprunter la piste équestre,



tourner à gauche dans une prairie au niveau de la retenue collinaire et avancer "au pif",


passer sous, ou par-dessus, ou à travers divers barbelés, contourner le Piton Rouge (qui n'est pas du tout rouge !)

 traverser d'autres larges prairies, heureusement désertes,


et enfin rejoindre le GR2 qui nous mènera en 20 minutes au parking !


Et pour bien finir cette rando auvergnate euh! non, réunionnaise, petit détour par le Palais du fromage :


large choix de fromages frais, crémeux, au piment, combava, herbes, avec du miel... diverses pâtisseries, des crêpes, des gauffres...Décidément, j'adore la randonnée !




1 commentaire:

  1. Super balade, qui me rend envieuse, surtout parce que vous êtes en short et tee-shirt!

    RépondreSupprimer