lundi 25 mars 2013

Ce qui devait arriver...

...arriva ! À force de marcher, marcher, encore et toujours... Craac ! fit la cheville.
Tout avait pourtant bien commencé. Une jolie rando dans la fraîcheur relative des hauts (Planèze des Bénares).
Vestiges de l'incendie de 2010.

Jolie ravine où subsistent quelques flaques dues aux derniers passages pluvieux.

Végétation qui reprend ses droits.

Un soleil magnifique et un petit groupe pour m'accompagner.
 Sur la parcours, passage par un lieu chargé d'histoire.
 Puis nous arrivons au clou du spectacle : la vue sur Mafate.
 Grandiose !

 Un des nombreux randonneurs nous prend même tous en photo.

Puis nous redescendons à la Glacière, pour pique-niquer à l'ombre et à l'abri du vent frais. Mais finalement, à l'ombre il fait froid !
 C'est reparti pour la descente, et là...
 
sûrement plus occupée à regarder le paysage, c'est la catastrophe ! Un caillou qui roule sous le pied droit, et qui vient frapper la cheville gauche... (vous avez dit pas d'chance ?).


 Effets de dégradés dans les violets rosacés... et oedème géant...
Même sans entorse, le pied gauche n'a rien à envier au pied droit !

Et alors, comment vais-je pouvoir occuper mon temps libre et mes weekends sans que cela me paraisse une éternité ? Oui bien sûr, les tâches ménagères... Z'avez pas une autre idée plus sympa ?
Comme retrouver des amis au restaurant en bord de plage ?
 Ya pas à dire, du poisson cru à la Tahitienne, c'est bon pour le moral !!!
Après le déjeuner (qui a fini à 16 h quand même...), petit tour sur la plage. Mais la marche dans le sable c'est pas top, et il y a trop de monde à mon goût.



Je préfère la vue depuis le Cap La Houssaye sur la Baie de St Paul.
Et en plus, le petit bateau gris, c'est là où Pat est en train de plonger justement !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire